Comprendre le mécanisme européen de stabilité ?

Le quotidien de référence Le Monde a publié en fin de semaine dernière une vidéo très intéressante pour mieux comprendre le fonctionnement, pas toujours clair, du futur mécanisme européen de stabilité. Mais avant tout, rappelons à quoi est destiné ce mécanisme et en quoi il peut aider à améliorer la situation économique de lUnions Européenne et surtout à éviter que la même contagion endémique à lEuro ne se reproduise après la propagation de la situation grecque en 2010.

Définition et objectif du mécanisme européen de stabilité

Le mécanisme européen de stabilité (MES) est plus ou moins une extension du fonds européen de stabilité financière (FESF) créé en 2010 (et du MESF) pour parer à la crise économique européenne qui devenait systémique notamment de fait de la situation financière de la Grêce. Le but du FESF était de permettre aux Etats-Membres de travailler plus collectivement, avec un outil collégial qui permettait de contracter des emprunts, avec la garantie des États membres de la zone euro, et ce en faveur d’un pays rencontrant des difficultés de solvabilité sur le marché des créances internationales. Le mécanisme européen de stabilité (MES) est donc un outil de gestion des crises financières et est donc le successeur du FESF. Il a été instauré sous une forme plus permanente pour faire face, dans un rôle de garde-fou, aux soubresaults de lEuro et des économies européennes.

Loutil reste plus ou moins le même avec la création un fonds commun de créances qui peut lever des fonds sur les marchés financiers au profit dun État, en qualité daide durgence pour empêcher sa banqueroute pure et simple. Par contre le plafond maximal a été porté à 700 milliards deuros (montant révisable et dépendant du PIB et de la population de chaque pays). On parle même de multiplier ce montant par quatre pour atteindre 2000 milliards deuros, ce qui permettrait de faire face plus facilement à des défaillances de grands pays comme lespagne ou lItalie. Autre nouveauté de montant est un capital propre géré exclusivement par le MES.

Après ratification, il devrait rentrer en mode opérationnel, début 2013.

Vidéo explicative du MES

Voici la vidéo du Monde :

Si on analyse bien cette vidéo, très pédagogique, le fonctionnement du MES saute aux yeux. En fait, le but est de faire face à lengrenage infernal des marchés pour un pays : difficultés financières, mise à mal par les marchés à linternational, baisse de la notation par les agences de notation comme SPs Et la difficulté de lever des fonds pour assureur la continuité de fonctionnement de lÉtat devient plus difficile et surtout à des intérêts proche de lusurier. Ses obligations dÉtat aggravant dautant la situation financière du pays. Le FESF et le MES permettaient et permettront dallouer une aide plus rapide à ds coûts moindres au pays en difficulté, tout en rassurant les créancier pour permettre de rabaisser les taux.

Le poids et la crédibilité du MES devant lui permettre dobtenir un triple AAA par les agences de notation. Cela permettra au fonds MES de lever des fonds à des taux intéressants pour ensuite les prêter aux banques ou aux pays en difficulté. Le MES pourra enfin acheter des obligations aux pays narrivant plus à en vendre sur les marchés financiers.

En échange de laide du MES, les pays aidés devront engager des réformes structurels édictés par la Banque Centrale Européenne (BCE)

Et pour ceux qui voit dans le MES une perte de souveraineté pour les pays européens, il est utile de rappeler que chaque pays membre dispose dun droit de veto pertmettant de revoir le système.